Le groupe socialiste en visite à Bruxelles

Email Print PDF Share on facebook 

Le groupe socialiste au Grand Conseil vaudois, en visite à Bruxelles, rencontre des représentants de la Commission européenne, de la mission suisse auprès de l'UE et du Parti socialiste européen pour débattre des questions européennes.

Une délégation du groupe socialiste au Grand Conseil vaudois, conduite par Grégoire Junod président du groupe, et de deux élu-e-s nationaux, Josiane Aubert et Eric Voruz, s'est rendue du 10 au 12 juin en visite à Bruxelles pour évoquer plusieurs questions européennes.

 

Le groupe socialiste a pu s'entretenir avec Monsieur Gianluca Grippa, Chef de l'unité pour les non membres d'Europe occidentale du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) de la commission européenne. Il s'est ensuite rendu à la mission suisse auprès de l'Union européenne et, après un exposé étayé sur les accords bilatéraux, a rencontré Monsieur Jacques de Watteville, Ambassadeur, chef de Mission, DFAE, Monsieur Daniel Klingele, porte-parole et Monsieur Roland Krimm, Chargé d'information des Cantons à Bruxelles.

Le groupe socialiste constate que, si les enjeux européens ne font pas partie des priorités du Conseil fédéral et de l'Assemblée fédérale jusqu'aux élections fédérales, il ne fait aucun doute que la Suisse devra rapidement clarifier sa stratégie de négociation. L'Europe à 27 pays ne permettra en effet plus les mêmes négociations sectorielles que lors des accords bilatéraux 1 et 2. D'un côté, la Suisse bénéficie de nombreux programmes européens et s'illustre même parmi les pays les plus actifs en matière de recherche sur le plan européen, mais cultive une politique d'exception dans d'autres domaines. Cette situation va rendre les futures négociations probablement très difficiles. La construction européenne s'annonce également d'autant plus compliquée avec les poussées de des mouvements nationalistes dans de nombreux pays européen. Une large part des discussions a été consacrée à la libre circulation des personnes et aux litiges qui confronte régulièrement la Suisse et l'Union européenne : la règle des 8 jours reste dans la cible de Bruxelles, les différends dans l'interprétation des accords helvético-européens peinent à être résolus. Autant de thèmes qui sont centraux pour le PS qui défend une intégration européenne respectueuse des droits des salarié-e-s et des droits démocratiques.

Enfin, le groupe socialiste a rencontré Javier Moreno Sanchez, secrétaire politique auprès du groupe socialiste au Parlement européen et secrétaire général du Global Progressive Forum. Les discussions ont porté sur la situation des différents partis socialistes en Europe dans le contexte de crise financière et sur la campagne lancée en ce début 2011 pour la taxation des transactions financières (www.europeansforfinancialreform.org).

Vous êtes ici: Publications Communiqués de presse 2011 Le groupe socialiste en visite à Bruxelles

Social