Le PSV plébiscite la réforme sociale et fiscale RIE3 vaudoise pour consolider les emplois et améliorer le pouvoir d’achat

Email Print PDF Share on facebook 

Réuni hier soir en congrès extraordinaire, le PSV a plébiscité la réforme sociale et fiscale intitulée RIE 3 vaudoise et appelle la population vaudoise à accepter ce projet lors de la votation cantonale du 20 mars prochain. Ce projet permet de consolider les emplois et surtout d’améliorer enfin de manière massive le pouvoir d’achat de toute la population vaudoise.

Le congrès extraordinaire du Parti socialiste vaudois a rassemblé près de 180 camarades à Lausanne pour donner la recommandation de vote du PSV quant à la réforme sociale et fiscale présentée par le Conseil d’Etat et largement acceptée par le Grand Conseil. Suite au rappel des étapes ayant mené à cette votation par Stéphane Montangero, puis des présentations de Pierre-Yves Maillard et de Julien Eggenberger, une discussion nourrie et animée a permis au PSV de prendre une décision mûrement réfléchie : par 133 voix contre 33 et 5 abstentions, le parti socialiste vaudois soutient activement ce projet et invite la population de notre canton à accepter ce projet lors de la votation cantonale du 20 mars prochain.

Cette réforme majeure pour le canton de Vaud permet de consolider les emplois et d’améliorer le pouvoir d’achat. Au niveau des emplois, la fin des statuts spéciaux, injustice fiscale flagrante contre laquelle le PS lutte depuis des années, ajoute de l’incertitude économique aux chocs créés par le vote du 9 février et par l’abandon du taux-plancher. Ainsi, la réforme, qui fixe un taux d’imposition à 13,78%, permet de maintenir les places de travail, aujourd’hui et à l’avenir.

Au niveau du pouvoir d’achat, la réforme offre des avancées sociales massives à la population vaudoise. Les montants pour les allocations familiales sont augmentés de 90 millions. Ainsi, elles se monteront au déploiement de la réforme à 300 francs pour les enfants et 400 francs pour les jeunes en formation. L’accueil de jour se voit octroyer plus de 50 millions, ce qui permettra de doubler le nombre de places et ainsi de mieux répondre aux besoins des Vaudoises et des Vaudois. Une augmentation de la déduction fiscale des primes LAMAL permettra à tous les contribuables une amélioration. Le fonds pour la santé des travailleurs, négocié avec les syndicats, est un pas important pour les salarié-e-s de notre canton, plus particulièrement pour celles et ceux qui ont des conditions de travail pénibles.

Mais surtout, ce paquet permet de réaliser l’initiative socialiste déposée en juillet 2014 par le PSV visant à limiter le poids des primes d’assurance-maladie sur le budget des ménages à 10% maximum de leur revenu. Cette initiative cantonale est une sorte de « bouclier social », d’une urgente actualité : avec la nouvelle augmentation des primes annoncée par les assureurs-maladie et, de manière générale, l’augmentation constante du coût de la vie, de plus en plus de personnes sont confrontées à des difficultés financières. Toutes ces personnes, et plus particulièrement nos aîné-e-s, seront soulagées par cette initiative et pourront retrouver un peu de leur pouvoir d’achat.

Par ce vote clair, le PSV s’engage au service de la population vaudoise : le paquet RIE3-vd garantit le maintien de postes de travail et de la prospérité économique de notre canton tout en renforçant le pouvoir d’achat des classes moyennes et modestes. Les réformes sociales inclues dans ce projet sont un pas de géant, attendu de longue date.

Enfin, le Congrès du PSV a accepté à l’unanimité une résolution incitant la direction du parti à prendre les contacts nécessaires en vue du lancement d’initiatives populaires sur le thème de la LAMAL, afin de réduire l’impact des lobbys dans le domaine de la santé et de redonner des marges de manœuvre aux cantons.

Vous êtes ici: Publications Communiqués de presse 2015 Le PSV plébiscite la réforme sociale et fiscale RIE3 vaudoise pour consolider les emplois et améliorer le pouvoir d’achat